Les alliances politiques pour sauver l'opposition Mauritanienne ?

Updated: Sep 30, 2021

Malgré ce que je peux penser de l'opposition politique Mauritanienne, je dois objectivement dire que si cette dernière veut survivre et enfin obtenir une marge de manœuvre politique, pour défendre les intérêts des populations civiles, en matière de gestion des affaires publiques, elle ne peut que former des alliances. Elle doit trouver des luttes communes entre les différentes factions politiques présentes, pour rassembler en dehors de son cheptel électoral habituel.

Il m'apparaît que toutes les oppositions politiques civiles de l'AOF et l'AEF sont menacées, surtout celles dont l'ancrage avec le terrain et la réalité relève du fantasme. Il est évident que le nombre de rébellions armées, de milices, de groupes terroristes se multiplie et menace l'autorité des faibles structures étatiques en place. Ces hordes disparates, dont les intérêts et les buts sont divergents, conquièrent des territoires concrets et place sous leur joug des populations bien réelles. L'échec militaire et politique des pays du Sahel est patent pour celui qui a les yeux ouverts et les mêmes maux affligent d'autres pays des zones de l'ouest et du centre de l'Afrique.


Ces groupes, milices, factions et autres mercenaires, vont devenir à terme les vrais interlocuteurs des grandes puissances, parce qu'ils vont contrôler de vastes territoires inoccupés et non protégés par les forces de sécurité de nos pays, du fait que ces dernières privilégient certains axes plutôt que d'autres et en raison manifestement du manque de moyens et de personnes à leur disposition. À partir de ces zones, ils pourront constamment faire des incursions et rendre la région instable, propice donc à la création de conflits entre les populations locales et frontalières.


Les régimes militaires qui ont toujours compté sur la force et la peur quand il s'agissait de tenir en joue leurs propres populations, se retrouveront démunis devant les menaces conjuguées de guerres civiles transfrontalières et d'attaques terroristes sporadiques, mais constantes. Contre toute attente, la seule chance de survie des militaires se trouve dans la restauration du pouvoir civil et la seule opportunité pour les oppositions politiques de faire avancer leurs luttes sociales et leurs idées, c'est de comprendre l'utilité et la place de l'armée.


La représentation est la clé de la légitimité des partis politiques, sans cela, ce sont des coquilles vides, que n'importe qui peut démonter et marginaliser. Les actions des partis politiques et les effets de ces actions sur les populations sont le véritable baromètre du rôle qui est le leur dans la société. Si vos actions, ne favorisent que votre propre position au sein du jeu politique et dans votre rapport avec le pouvoir en place ou les partenaires internationaux, en quoi cela est utile à la majorité de la population ?

5 views0 comments